Smartrenting : Focus Startup #4

smartrenting-startup-digitude

Smartrenting : le spécialiste de la gestion de sous-location

Quel étudiant partant en vacances ou à l’étranger ne s’est jamais posé la question suivante :

Suis-je prêt à continuer de payer le loyer de mon appartement pendant ma période d’absence ou dois-je le quitter ?

Sachez qu’il existe une troisième alternative : Smartrenting. Nous avons interviewé Thibault Martin, l’actuel gérant de la startup Smartrenting pour tenter d’en savoir plus sur cette jeune startup.

Présentez-nous en quelques mots votre startup (ses origines et son équipe)

Nous sommes trois amis qui avons commencé l’aventure Smartrenting pendant l’été 2015, ayant tous les trois envie d’entreprendre du haut de nos 23 ans.

En ce qui concerne l’équipe : Théo est encore étudiant en Master événementiel ; Romain, diplômé d’un Master management et marketing ; et moi-même, Thibault, diplômé d’un Master Comptabilité Contrôle Audit.

A l’heure actuelle, nous sommes une jeune agence de gestion locative qui propose aux personnes nomades (étudiant, jeunes actifs et intermittent) de payer leur loyer à Paris lorsqu’ils partent de leur logement pour diverses raisons.

Comment l’idée de créer Smartrenting vous est-elle venue ?

Je suis parti en stage à Brighton en 2013. Comme beaucoup d’étudiants, j’avais un appartement à Paris, je l’aimais bien donc je voulais le garder mais je ne voulais pas payer de double loyer. J’ai fait le tour des agences immobilières pour qu’elles me prennent mon appartement pendant 3 mois. Aucune n’a voulu car j’étais locataire et non propriétaire et donc j’ai fait des recherches pour savoir si c’était légal de sous-louer. Contrairement à ce que l’on croit, c’est bel et bien légal.

Du coup, J’ai demandé une autorisation à mon propriétaire, qui fut acceptée et j’ai sous-loué mon appartement depuis Brighton, mais avec beaucoup de hors forfait et de double de clés à distribuer aux voisins, aux amis et aux parents. J’ai passé plus de temps à gérer mon appartement qu’à profiter de cette expérience. En rentrant, j’ai choisi d’ouvrir cette agence avec deux amis pour aider tous les étudiants qui se retrouvent dans la même situation.

Présentez-nous davantage votre site internet (concept), en quoi consiste-t-il ?

Trop d’étudiants sont confrontés au même dilemme lorsqu’ils partent : doivent-ils rendre leur appartement et tenter d’en retrouver un à leur retour, ou doivent-ils payer le loyer de leur logement inoccupé ? Nous proposons une troisième solution : les étudiants récupèrent l’argent de leur loyer chaque mois et leur logement à leur retour.

Les locataires (et propriétaires) qui partent pour plus d’un mois se rendent sur notre site, proposent leur logement avec quelques photos. Nous étudions l’appartement et s’il répond à nos critères, nous allons le visiter pour potentiellement le prendre en gestion. Ensuite on signe un mandat de gestion qui nous permet de récupérer l’appartement et de pouvoir l’assurer pendant la durée d’absence du locataire. Enfin, nous remettons l’appartement sur les sites de location court-terme pour les proposer aux touristes et professionnels en déplacement. Ils sont sélectionnés avec soin et l’appartement est assuré et garanti par notre agence.

Quelle est la valeur ajoutée de votre concept ?

Nous sommes la seule agence proposant de garantir 100% du loyer des locataires. C’est un service clé en main pour eux, ils ont juste à proposer leur appartement, nous le faire visiter et ils peuvent partir l’esprit tranquille avec chaque mois, leur loyer versé sur leur compte. On souhaite supprimer la contrainte du logement à Paris en cas de départ périodique.

Avez-vous prévu de déployer de nouveaux projets/fonctionnalités dans les mois à venir ? Si oui, pouvez-vous nous en dire plus ? »

Nous espérons bien développer le concept sur Paris déjà, et si tout se passe bien, développer ce concept dans les autres villes étudiantes françaises comme Lyon, Bordeaux, Lille, Nice, Marseille, Toulouse, etc… Mais chaque chose en son temps. D’abord, nous nous concentrons sur Paris afin de valider le business model.

La rédaction de Digitude remercie Thibault MARTIN d’avoir répondu à l’intégralité de nos questions. Rendez-vous sur le site officiel pour sous-louer votre bien !

Smartrenting : Focus Startup #4
5 (100%) 9 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here