Décrocher un entretien d’embauche grâce au Personal Branding

tutoriel-rh-entretien-embauche-personal-branding

Dans la continuité de mon précédent tutoriel : 10 conseils pour optimiser vos chances d’être embauché dans le webmarketing, je vais vous présenter une technique efficace et plutôt originale (pour ne pas dire oubliée) qui vous permettra de mettre en lumière les différentes facettes de votre personnalité, vos qualités et vos expériences auprès de votre public : le Personal Branding.

Même si ce billet s’adresse en priorité aux demandeurs d’emploi, je pense qu’il peut aider toutes les personnes en recherche d’accomplissement et d’épanouissement personnel (et professionnel). Que vous soyez salarié, chef d’entreprise, étudiant, en recherche d’emploi, que vous travailliez ou souhaitiez travailler dans le tourisme, le digital ou la mode, ou encore que vous soyez débutant ou expert en matière de marketing… Vous avez forcément des qualités que vous pouvez mettre en avant pour développer votre réputation. Encore faut-il savoir se vendre, tant à l’oral qu’à l’écrit, tant in real life qu’in virtual life…

Et sans réelle stratégie, je dois dire qu’il est impossible de développer sa notoriété et de maîtriser son image de marque.

Pourquoi un tutoriel sur le Personal Branding ?

Avant tout, c’est un sujet qui me passionne. J’ai eu l’occasion lors de mes études de faire des travaux de recherche sur le Personal et Professional branding. J’ai également eu la chance d’échanger à plusieurs reprises avec des coachs en Personal Branding. Des êtres passionnants !

Mais un sujet plus sérieux et généralisé m’oblige aujourd’hui à parler de cette technique. Je ne vais pas vous l’apprendre, obtenir un emploi est de plus en plus difficile selon les métiers…

La concurrence avant tout, mais aussi le manque de confiance en soi, de connaissance de soi… Les salariés ont pour habitude de reposer leur carrière professionnelle (et pour les non-salariés, leur entretien d’embauche) sur le savoir et le savoir-faire en oubliant trop souvent les valeurs fondamentales de notre personnalité : le savoir-être et le savoir-devenir. Il est donc important selon moi de traiter un sujet ô combien important pour l’avenir personnel et professionnel de chacun.

Par ailleurs, le web regorge de solutions facilitatrices et accélératrices de carrière. Encore faut-il les connaître et utiliser les bons outils. Je pense notamment à une solution comme Wix qui permet de créer un site gratuitement, sans avoir la moindre compétence technique. Nous y reviendrons plus tard.

Qu’est-ce que le Personal Branding ?

Savez-vous réellement à quoi vous ressemblez (étrange question…) ? Je pense que oui car on passe tous dans notre vie plus ou moins de temps devant un miroir. Mais je ne parle pas de cette forme d’image de soi. Je parle de ressemblance en situation réelle, lorsque vous serrez la main de votre futur employeur, lorsque vous vous retrouvez nez à nez avec un concurrent, lorsque vous devez licencier un collaborateur… Savez-vous réellement quelle est votre posture, l’expression de vos yeux, de votre bouche dans ces moments-là ? Pas vraiment.

L’impression que vous donnez à votre public, quel qu’il soit, est très importante pour votre image de marque et donc, votre réputation. Voilà ce qu’est le Personal Branding.

Cette réputation repose en partie sur les traits de caractère d’une personne, l’émotion qu’elle dégage envers les autres, son expertise dans un ou plusieurs domaines ou encore ses différentes actions (humanitaires par exemple). Néanmoins, construire une réputation (et e-réputation) et faire en sorte que votre proposition de valeur témoigne de votre personnalité implique la mise en place d’une stratégie de marque personnelle. Oui, c’est cruel et injuste mais pour convaincre une entreprise de vous embaucher, il va falloir vous vendre, comme l’on vendrait un produit à un client (j’avoue n’apprécier guère cette métaphore). Et comment conclure de la meilleure des manières si ce n’est en répétant que le Personal Branding est, en quelque sorte, la faculté de promouvoir non pas un produit mais une personne !

Si vous êtes motivé pour créer et embellir votre image de marque, vous n’aurez aucun problème à mettre en pratique les étapes qui suivent.

Etape 1 : définir ses objectifs

Pour commencer à écrire les lignes de votre stratégie de Personal Branding, vous allez devoir poser vos objectifs. Pour se faire, il vous suffit de répondre aux 3 questions ci-dessous.

Qui êtes-vous ?

En psychologie, on vous invite à répondre à cette question en donnant 5 réponses et ce, de manière spontanée. Eh oui, vous allez devoir commencer par travailler sur….vous-même ! Il s’agit d’une étape obligatoire dans la constitution de votre image de marque. A quoi bon vendre un produit si l’on ne connaît pas ses particularités ?

Si vous avez déjà réalisé un CV, ce dernier peut faire l’objet de base de travail. Relatez sur papier ou ordinateur un maximum d’informations comme :

  • votre identité
  • vos expériences
  • vos études
  • vos forces et faiblesses
  • vos passions et dégoûts
  • vos talents (selon vous et autrui)
  • votre caractère
  • vos ambitions pour le futur
  • vos besoins
  • la place que vous occupez dans ce monde
  • ce que vous voulez faire et ne pas faire
  • qui vous voulez être et ne pas être

Surtout et j’insiste là-dessus, n’ayez aucune honte ni aucune retenue !

Par exemple, certaines personnes ont de réelles difficultés à parler au téléphone. Cette pratique les font rougir, bégayer, paniquer… Ces personnes-là vont forcément devoir adapter leur politique de communication en tenant compte de cette « phobie ». Ils privilégieront un travail sur leur image de marque par le canal Internet plutôt que le téléphone, forcément.

En dressant ces informations sur vous, vous allez naturellement dégager des traits de personnalité. Ces traits vont vous permettre d’orienter votre stratégie de marque.

Vous devrez également tenir compte de ce qui se dit sur vous, sur internet et sur d’autres supports de communication. Pourquoi ? Il est possible pour x raisons que votre réputation ait déjà commencé son chemin. Si un média a déjà parlé de vous dans un de ses supports, vous allez devoir en tenir compte en vous posant les bonnes questions :

  • Pour quelle(s) raison(s) ont-ils parlé de moi ?
  • Ce qu’il se dit sur moi est-il bénéfique pour mon Personal Branding ? Pourquoi ? Au contraire, est-il néfaste pour ma réputation ? Comment changer la donne ?

Si vous avez déjà commencé à construire une réputation, la tâche va selon moi être plus compliquée surtout dans le cas où vous avez une « mauvaise réputation ». Il va falloir tout reconstruire et persuader les décideurs et lecteurs qu’ils se sont trompés sur vous ou, le cas échéant, que vous avez changé.

Qui allez-vous cibler ?

A quoi bon travailler votre Personal Branding si personne n’a de raison de s’intéresser à vous ? En l’occurrence, si vous êtes à la recherche d’un emploi, vous allez forcément cibler un public constitué de professionnels (sauf si votre stratégie repose sur la recommandation de votre profil par des particuliers influents dans leur domaine).

Attention, il se peut que vous fassiez partie de ces personnes se sentant incomprises et ennuyées par leur situation actuelle. Il est donc fort probable « malheureusement » que vous écriviez sur vous comme vous écrieriez un billet sur votre pire ennemi. Bien que ce comportement soit naturel, ce n’est pas la meilleure solution. Chaque personne possède ce qu’on appelle un talent, une valeur ajoutée qui témoigne bel et bien que cette dernière a un rôle à jouer dans ce monde. N’hésitez pas à consulter un coach en Personal Branding. Ce professionnel vous aidera à établir une stratégie de Personal Branding en fonction de votre personnalité.

Pour définir correctement votre cible, il suffit que vous imaginiez la cible idéale. Si lors de la phase d’introspection, vous avez particulièrement insisté sur vos compétences techniques en matière de montage vidéo et votre passion pour le cinéma et les effets spéciaux, votre cible idéale pourrait être Steven Spielberg ou une école reconnue dans ce domaine. En effet, vous allez faire en sorte de travailler votre Personal Branding pour faire de l’oeil à des inflenceurs reconnus dans leur domaine d’activité.

Si vous êtes à la recherche d’un emploi, il peut être opportun de lister les différentes entreprises pour lesquelles vous aimeriez travailler.

Qui sont vos concurrents ?

Vous allez, au même titre qu’une entreprise, être exposé à une concurrence plus ou moins rude. Essayez de déterminer quel concurrent vise le même public que vous en vous aidant des moteurs de recherche. C’est important pour plusieurs raisons :

  1. Ce travail de recherche va vous permettre d’évaluer le degré de concurrence (si peu de concurrents sur internet alors potentiel de marché – ou pas ! – ?)
  2. Il va vous permettre de comprendre la stratégie de branding opérée par vos concurrents (vous vous inspirerez de leurs best practices en faisant ce qu’on appelle du benchmarking)
  3. Pour finir, ces recherches vont en dire long sur la manière dont vous pourrez vous différencier de la concurrence (si aucun CV vidéo, ne devriez-vous pas en faire un ?)

Vous voyez, vos objectifs commencent à se dessiner petit à petit ?

Etape 2 : communiquer autour de son image de marque

Les outils de communication offline :

La presse :

Si vous êtes doué pour l’écriture, quoi de plus intéressant que de valoriser votre personnalité à travers la presse. Si vous vous sentez particulièrement à l’aise dans un domaine en particulier, pourquoi ne pas contacter un magazine ou un auteur pour partager votre expertise sur leur support ?

Bien que la presse traditionnelle s’essouffle depuis l’apparition de l’ « équivalent » en numérique, un article présent sur un support papier et qui fait l’objet la plupart du temps d’une parution mass-media, témoigne d’une plus forte expertise qu’un e-book ou livre blanc.

Prenez l’exemple d’un auteur qui sort un livre de 50 pages qu’il est possible de retrouver à la FNAC ou sur Amazon versus un auteur qui sort un livre blanc de 50 pages également. Le simple fait que la production de l’auteur soit disponible depuis un espace de vente reconnu (physique ou virtuel) véhicule une réelle expertise.

La démarche pour qu’un livre soit vendu en magasin ou sur internet est beaucoup plus compliquée qu’un simple livre blanc. C’est pourquoi vous pouvez très bien imaginer dans un premier temps écrire un petit papier ou intervenir dans un livre pour lequel l’ambition de l’auteur est tellement élevée qu’il profitera à votre image de marque.

Les meetings :

Si intervenir verbalement devant plus ou moins grand monde ne vous fait pas peur alors foncez ! Mais avant, il va falloir se faire remarquer ! Commencez par les petits salons, les forums…

Si vous travaillez ou avez travaillé avec une agence pour un projet quelconque, vous pouvez contacter cette dernière pour leur dire que vous êtes disponible pour témoigner publiquement sur l’efficacité de l’agence (un petit pas pour l’Homme, un grand pas pour votre Personal Branding) !

Les outils de communication online :

S’il vous plaît, faites preuve de modernité… Développer votre Personal Branding via le web doit devenir votre priorité. Il existe de nombreux moyens d’exprimer vos valeurs sur internet. Je vais me concentrer sur l’un d’entre eux : La création de CV en ligne.

Créer un CV en ligne

Ce conseil s’adresse exclusivement aux personnes en recherche d’emploi ou à l’écoute d’opportunités. Comme expliqué plus haut, le marché de l’emploi est tellement compliqué qu’il nécessite de plus en plus d’innovation et de créativité de la part des demandeurs. Une bonne manière de se démarquer : créer son CV sur internet, un peu à la manière d’un site vitrine.

J’imagine que plusieurs questions doivent naturellement vous venir à l’esprit :

  1. Quel est l’intérêt d’un CV en ligne si j’ai déjà importé sur plusieurs sites d’emploi mon CV ?
  2. Je n’ai pas les compétences techniques, comment faire pour créer mon CV en ligne ?
  3. Par quelle solution dois-je passer ?

Le fait d’utiliser comme outil de communication l’internet vous ouvre toutes les portes. Bien que la démarche qui consiste à déposer un peu partout son CV reste légitime et recommandée, il serait dommage que vous vous limitiez à cette dernière. En effet, l’inconvénient du CV classique en format Word ou PDF, c’est que vous ne pouvez pas y faire figurer la totalité de vos expériences, compétences, vos travaux et loisirs. Bref, vous limitez l’espoir de faire bonne impression auprès des recruteurs. C’est en ce sens que le CV en ligne est une bonne alternative puisque vous pouvez vous permettre de faire votre publicité sans limite et booster au passage votre Personal Branding !

Rassurez-vous, l’époque où il fallait avoir des connaissances techniques est révolue. Il existe de nombreuses solutions permettant de créer son CV en ligne. Elles sont néanmoins peu nombreuses à faciliter techniquement la création du site.

Une solution adaptée aux besoins des demandeurs d’emploi : la promesse de Wix

Vous avez certainement déjà entendu parler de Wix. Encore plus ces derniers temps si vous avez lu l’information comme quoi Wix a désormais passé la barre des 80 millions d’utilisateurs…

Créée en 2006, cette société côté en bourse commercialise une solution simple et efficace de création de site vitrine ou e-commerce.

Si l’on doit aujourd’hui la notoriété de Wix à sa technologie de « Glisser-déposer » (un véritable atout revendiqué par les utilisateurs), cette solution n’en reste pas moins un outil fortement apprécié par les demandeurs d’emploi, ces derniers souhaitant optimiser leurs chances d’être visible pour les recruteurs.

Grâce à Wix et ses modèles de CV disponibles gratuitement et adaptés pour les supports mobiles et tablettes, vous allez pouvoir créer un site à votre image, personnalisable et optimisé pour le référencement (sans contrainte technique). Voici quelques fondamentaux à respecter pour travailler efficacement votre Personal Branding sur Wix :

  • Choisissez intelligemment votre nom de domaine (pensez à réserver votre nom et prénom !)
  • Soignez la page d’accueil (la première impression est toujours importante !). Présentez-vous directement sur la page d’accueil (de façon concise). Vous pouvez également y ajouter une photo de vous
  • Mettez en libre téléchargement votre CV
  • Sur votre CV classique et pour afficher plus d’informations vous concernant, insérez un QR Code renvoyant vers votre CV en ligne
  • Profitez-en pour détailler vos expériences et compétences
  • Et ne négligez pas vos loisirs !
  • Ajoutez le lien vers votre CV en ligne sur vos profils Linkedin et Viadeo
  • Créez un book avec vos travaux
  • Ne négligez pas votre présentation
  • Simplifiez le formulaire de contact
  • Ajoutez un dispositif de Live Chat
  • Essayez d’utiliser la même charte graphique entre votre CV pdf et votre CV en ligne
  • Listez les logiciels que vous maîtrisez. Ce peut être l’occasion de prévoir une description détaillée de chaque logiciel
  • Mais n’en faites pas trop ! Evitez de trop en dire. Il faut que votre CV en ligne puisse donner envie aux recruteurs de vous découvrir davantage
  • Si vous écrivez des articles pour des blogs ou des magazines, pensez à mettre un lien vers le contenu concerné
  • Réagissez sur des actualités, conférences…
  • Créez une rubrique dans laquelle vous pouvez inviter vos précédents collaborateurs à dire ce qu’ils pensent de vous (comme pour un site e-commerce, les avis comptent beaucoup !)

Encore une fois, les modèles de CV proposés par Wix sont tellement variés et complets que vous trouverez forcément celui qui vous convient. N’oubliez pas qu’il est tout à fait possible de personnaliser par la suite les modèles et venir compléter ces derniers avec des fonctionnalités tant pratiques que sympathiques. Pensez toutefois à adapter le contenu ainsi que le design de votre CV en ligne en fonction du poste ou du secteur que vous recherchez. Pour un poste en webdesign, c’est l’occasion de montrer vos compétences ! Pour un poste de consultant SI, privilégiez un design sobre et aéré.

Pour aller plus loin, je vous laisse apprécier les précieux conseils de Wix à propos de la création de votre CV en ligne.

Voici d’autres possibilités/alternatives pour travailler votre Personal Branding par le canal Internet :

  • Créer un blog autour de votre expertise (actualité, tutoriel, forum d’entraide…)
  • Créer une stratégie de présence sociale. Pensez aux hubs et au pouvoir des réseaux sociaux professionnels type Linkedin ou Viadeo
  • Créer un vlog (blog vidéo) dans lequel vous pouvez partager une expérience, une expertise à travers vidéos explicatives (un format de plus en plus privilégié par les mobinautes)
  • Organiser et animer des webinars sur votre domaine d’expertise pour vous faire remarquer. Un excellent site à ce propos : Webikeo
  • Faire du guest blogging (écrivez des articles pour des blogs à succès)
  • Créer un livre blanc et le partager sur les réseaux sociaux (sans oublier SlideShare !)

Etape 3 : contrôler sa réputation

Jusqu’à présent, vous avez défini vos objectifs et commencé à travailler votre image de marque sur les supports adéquates (online et/ou offline). L’étape 3 est logiquement dédiée à la veille, l’objectif étant de surveiller les effets de vos productions.

Pour commencer, il faut que vous réalisiez un état des lieux de votre branding sur les moteurs de recherche. Pour ce faire, rien de plus simple. Rendez-vous sur la page d’accueil de Google et entrez votre nom et prénom (ou nom de marque) entre guillemets comme suit : « ruddy garcia ». La présence des guillemets indique que vous recherchez tous les sites mentionnant votre nom à l’exactitude.

Les résultats de recherche vous restituent de manière naturelle les sites qui parlent de vous. Cette étape est un excellent moyen d’évaluer la pénétration de votre branding sur internet. Vous pourrez au passage identifier les sites et personnes qui disent du mal de vous.

La deuxième phase consiste à se mettre à la place de votre cible. Dans la peau de ce dernier, je vous invite à entrer cette fois-ci votre nom et prénom (ou marque) dans le moteur de recherche Google sans les guillemets (car beaucoup d’internautes ne les utilisent pas). Vous verrez ainsi davantage de résultats, plus ou moins pertinents. Faites la comparaison des résultats avec ceux obtenus lors de votre recherche précédente et regardez si les pages les plus pertinentes restent en première position. Pour une recherche plus poussée, vous pouvez également associer votre nom + prénom à des mots clés ayant attrait au secteur/poste que vous convoitez (ex : ruddy garcia webmarketing).

Enfin, dernier point important et ô combien essentiel, visitez de façon « anonyme » vos différents profils sur les réseaux sociaux, en veillant à ce que les contenus trop « personnels » disparaissent du champ de vision de votre cible.

Une fois que vous avez identifié et listé les différents supports qui mentionnent votre nom, vous allez devoir « purifier » tout ce contenu. Certaines mentions joueront un rôle important pour votre Personal Branding. Il peut être intéressant de citer sur votre site perso ou CV en ligne, les différents sites qui vous mentionnent (s’ils sont qualifiés !).

A l’inverse, vous pouvez être confronté à du bad buzz. Je vous conseille vivement de tenir compte en amont de vos objectifs, l’éventualité qu’on dénigre votre marque. Partez du principe que toute marque, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, est vouée à être critiquée par des détracteurs.

Un conseil face à ce genre de situation : prenez suffisamment de recul pour évaluer l’ampleur des dégâts et identifiez plusieurs points :

  • le pourquoi du comment : pour quelle(s) raison(s) un internaute m’a-t-il dénigré ?
  • les vecteurs de communication à l’origine du bad buzz
  • la typologie des détracteurs (Concurrents ? Particuliers ? Professionnels ?)
  • le meilleur support pour répondre à ces messages (Votre site web ? Votre page Facebook ou directement la page Facebook sur laquelle vous avez été détracté ? Un hub ?)

Pour vous aider à tenir une veille active de votre Personal Branding, voici une liste d’outils dédiée à l’e-réputation :

  • Google Alerts : l’outil gratuit de Google qui permet d’être automatiquement notifié par mail lorsqu’un contenu vous mentionnant apparaît sur le web. Très pratique.
  • BuzzBundle : un utilitaire intelligent (un des plus puissants aujourd’hui) qui restitue de manière ludique, l’intégralité des sites qui mentionnent votre nom. L’outil permet également de créer des discussions autour d’un buzz ou bad buzz. Bref, un outil complet testé et approuvé par mes soins !
  • Alerti : un outil assez similaire à BuzzBundle qui permet de surveiller, analyser et surtout agir !
  • Social Mention : une bonne alternative à Google Alerts même si vous devrez jouer avec les filtres avancés pour obtenir de bons résultats

Vous l’aurez compris, le Personal Branding est un sujet qui touche tout le monde, tant sur le plan personnel que professionnel. Grâce aux clés que je vous ai donné ci-dessus, quel que soit votre profil et vos aspirations, vous devriez pouvoir repenser votre image et améliorer l’impact de vos candidatures auprès de recruteurs exigeants. Gardez bien à l’esprit que votre Personal Branding fait partie d’une démarche globale : restez pro-actif, assurez une veille régulière et faite preuve d’un peu de créativité 😉

Pour vous accompagner dans votre démarche d’emploi, j’ai mis à votre disposition une rubrique Emploi webmarketing. Désormais, vous pouvez postuler directement en ligne depuis Digitude.

Concrétisez vos projets dès maintenant !

Décrocher un entretien d’embauche grâce au Personal Branding
5 (100%) 10 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here