Google vs Uber : quand le « robot-taxi » réveille la concurrence

Google et la voiture sans chauffeur, c’est toute une histoire ! Il y a encore peu de temps, les voitures sans chauffeur étaient pour beaucoup d’entre nous, de purs mythes dignes des meilleurs films de science fiction (le 5ème élément, ça vous parle ? :p). Cette idée avait pourtant quelque peu évolué ces derniers mois, avec l’arrivée de voitures intelligentes dotées d’un système de pilotage automatique (notamment pour les fameux créneaux, que tout le monde adore faire). Google avait même annoncé travailler sur la voiture de demain, appelée Google Car, qui pourra rouler sans chauffeur. Entre temps, il s’en est passé des choses ! Il semblerait que Google ait d’ores et déjà fini sa phase de développement et passe à l’attaque du marché des « robots-taxis » au grand dam du célèbre Uber.

[wp_ad_camp_1]

En effet, Google a récemment annoncé passer à la vitesse supérieure dans le lancement de sa voiture sans chauffeur. Le géant américain s’apprête à créer une société qui sera détenue par sa fameuse holding Alphabet et qui réunira sous une même entité différentes activités liées à l’automobile. Après avoir nécessité près de 60 milliards de dollars d’investissement et avoir roulé plus de 1.6 millions de kilomètres à travers deux états américains (la Californie et le Texas plus précisément), la Google Car est considérée par le géant de Mountain View comme étant « aboutie ». De quoi s’attaquer sérieusement à la partie commerciale…

Google car

C’est d’ailleurs ce qui fait grincer des dents Uber. Et pour cause, Google a décidé que sa Google Car ne serait pas en vente mais en « location » (ou plutôt en paiement à l’utilisation). Ce business model était déjà dans les lignes de mire d’Uber, qui planche depuis plusieurs mois sur ce sujet et a déjà débloqué des fonds… Il s’agit là d’un projet ambitieux puisque qu’il vise à remplacer les voitures personnelles, en tout cas à long terme. Comment cela fonctionnerait ? Aujourd’hui, quiconque peut faire appel à un taxi traditionnel. Demain, il sera possible de faire appel à une voiture 100% autonome (une sorte de « robot-taxi » en somme). Uber comme Google ont bien compris que cette technologie pourrait avoir une importance et une place considérable dans les habitudes de transport des citoyens. Reste à voir qui aura le monopole sur ce marché…

 

Google vs Uber : quand le « robot-taxi » réveille la concurrence
Voter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here